mardi 5 mai 2009

Il était une fois... l'allaitement

Après 8 mois de doux corps à corps, je laisse mon fils téter de son propre chef...
Eh oui! (oh non... me dit mon ego de mère...) Ti-Loup aime mieux regarder partout, gazouiller, me tirer les cheveux, rire, mordre (ouch... !), que de prendre le sein.
Nous voilà à une autre étape de la vie.
C'est un drôle de sentiment que je ressens. Un mélange de tristesse, de fierté, de liberté.
Allaiter, c'était une de mes motivations à attendre sa venue au monde.
Allaiter, c'était une caresse, un moment exclusif, une tendresse, un don de soi à chaque fois.
Allaiter, c'est donner la vie... encore.
...
Voilà, je me scinde de toi pour mieux te voir vivre, rire et grandir.
Merci pour ces doux moments.
Je t'aime mon bébé.
Ta maman xxx

3 commentaires:

Marianne a dit…

Solfège, j'ai lu ton texte ce matin, et à nouveau ce soir, presque par masochisme parce que je savais qu'il allait encore me faire monter les larmes aux yeux. On est bien fragile, nous les mères allaitantes, les mères qui sentent encore parfois un drôle de vide dans leur ventre, même 8 mois après l'accouchement... Merci!

Manumarilolo a dit…

C'est donc vrai! Mais tout de même, nous sommes riches de la vie! T'en fais pas, j'ai pleuré et je pleure encore en me relisant! Ça fait du bien et ça libère l'esprit. Enfin, c'est pour ça que je l'écris!

Dr Maman a dit…

Je te comprends tout à fait, ayant sevré Bébé depuis peu. Mais de le voir tout heureux, grouillant de tout bord me réconforte. Je me colle plus maintenant lors des période de biberons. Colle.