mercredi 22 octobre 2008

Être pour ne pas faire...

En fin de semaine dernière, j'ai été avec mon chum à l'Ashram de Kriya Yoga de Babaji... Attendez, je vous entends déjà... ce n'est pas une secte! Prenez tout de même le temps de lire jusqu'à la fin!


Je disais donc que j'ai accompagné mon amoureux à une journée de méditation-yoga à St-Etienne de Bolton. Comme nous avons également Ti-Loup avec nous, il m'est donc impossible de participer aux exercices, quiétude pouvant être à tout moment interrompue par le langage (voir le billet plus bas) de notre fils.

Par contre, je peux facilement donner un coup de main à la cuisine qui nourrit ce midi là, 35 personnes avec un menu végétarien micro-biologique exclusivement.


Je ne suis pas - encore- une adepte fervente du Kriya Yoga... manque de discipline, disponibilité et volonté de ma part. Toutefois j'ai compris -un peu- un des principes de base que M. Govindan expliquait dans sa conférence (à laquelle j'ai pu piger quelques brides entre deux boires et changement de couche): le don de soi.


En bref, c'est ce que j'ai fait en donnant de mon temps à la cuisine ce dimanche... J'avais le goût d'y être, le désir d'aider, d'apprendre, tout simplement, sans attente -vraiment aucune. Juste ÊTRE là, éplucher les carottes, couper la courge et les céleris, faire la vaisselle... en parlant très peu, en accompagnant deux charmantes personnes avec qui j'étais dans cette cuisine pleine de vibrations positives et de soleil. J'ai donné de mon temps, sans égoïsme, pour que puissent se régaler ces apprentis-yogi. Ce fût bon. Un acte de Dieu... en moi. Simplement.

***

Être... Ma psy m'a déjà dit ça... Ça doit faire plus ou moins dix ans déjà... Il y a toute une différence entre ÊTRE et FAIRE. La majorité des "êtres humains" sont plutôt des "faires humains". Ne se définit-on pas, la plupart du temps, par les actions que nous faisons? Les "Qu'est-ce que je vais faire? Qu'as-tu fait aujourd'hui? Mais qu'est-ce que j'ai fait? Que fais-tu dans la vie?" envahissent trop souvent nos pensées et conversations...

C'est fou comme les mots peuvent avoir de l'impact sur nos actions justement... ou plutôt sur notre façon d'être. "Qui es-tu ? Que deviens-je? Comment es-tu?" OUF!... plutôt existentialistes comme questions mais - Oh! - combien plus riches pour se définir. Ce que nous sommes vraiment versus ce que nous faisons. Le premier reste inébranlable et vrai; le second épuisable, impermanent, egoïste.

Alors quand je donne un peu de Moi... Je me dois d'être pour refléter ce que je suis vraiment. Voilà le don de Soi et non du moi égoïste.


Pas facile me direz-vous d'intégrer ce vocabulaire à notre quotidien si empreint de choses faites... j'en conviens.


Mais j'y suis et j'y réfléchis.

1 commentaire:

mandoline a dit…

www.espaceforme.ca

Nous commencons cela en famille dès vendredi! ;)

(à partir de 4 à 5 ans)